lundi 10 janvier 2011

[Hors série Musique] Rétrospective 2010

Pour une fois je ne vais pas vous parler de Java ni même d'informatique, mais de musique (mon autre passion). Je vais essayer de revenir sur les albums qui m'ont le plus marqué durant l'année 2010. Il y aura du Rock, du Jazz, du Metal... Pas uniquement des albums sortis l'année dernière, mais aussi ceux que j'ai découvert ou re-découvert durant cette période et qui ont occupé le poste de ma voiture.

Porcupine Tree - Atlanta (Rock progressif - 2010)

Cet album live uniquement disponible en téléchargement a été lancé pour soutenir une oeuvre caritative. Enregistré durant la tournée de l'album  Fear Of A Blank Planet (mon préféré), on y retrouve un certains nombre de classiques d'époques antérieures comme Dark Matter ou A Smart Kid. Mais la setlist est surtout orientée vers les derniers titres du groupe comme Anesthetize ou Let's sleep together, qui surpasse la version studio en y apportant une énergie supplémentaire. Le son et le jeu du groupe sont excellents. Gavin Harisson qui a reçu plusieurs "awards" pour ses performances à la batterie est impressionnant et apporte un groove indéniable aux prestations du groupe. Un futur classique pour les amateurs de rock progressif!

Télécharger l'album




The Ocean - Anthropocentric (Post Metal - 2010)
The Ocean nous a gratifié de deux albums en 2010. En fait il s'agit plutôt d'un concept album en 2 parties.
La première partie Heliocentric est beaucoup plus calme que ce que le groupe a l'habitude de nous proposer. Les ballades y sont nombreuses, les violoncelles et les pianos très présents. Un bon album mais qui a laissé le public un peu sur sa faim à cause de son côté parfois "mielleux". Heureusement la deuxième partie Anthropocentric a mis tout le monde d'accord avec une orientation bien plus sombre et agressive. Il faut dire que c'est dans ce registre que le groupe excelle vraiment. Le morceau titre annonce tout de suite la couleur avec une ambiance lourde et des passages plus calmes qui rappellent Opeth. La trilogie The Grand Inquisitor est tout simplement excellente. L'album cache même quelques trésors de musique atmosphérique et planante comme le morceau instrumental Wille Zum Untergang.


Ecouter sur myspace

Opeth - In Live Concert at the Royal Albert Hall (Metal progressif - 2010)

Reprenant une célèbre pochette de Deep Purple, cet album live a été enregistré pour l'anniversaire du groupe (20 ans déjà!). Il reprend l'intégralité de l'album BlackWater Park qui fêtait quand-à lui ses 10 ans. La deuxième partie de ce live retrace l'histoire du groupe et reprend un morceau de chacun de leurs albums, du plus ancien au plus récent.

Le son de ce live est excellent. Puissant et chaud. La sélection des titres est très bonne aussi, même si avec ce genre de formule on ne peut pas avoir toutes les chansons qu'on voudrait (un seul morceau pour l'album Deliverence c'est trop peu!!). Mais on a quand même 3 CD (et un DVD selon l'édition) donc on en a pour notre argent. Indispensable pour tout fan d'Opeth ou de Metal en général.

Ecouter sur Spotify


Anathema - Where the Light is (Rock progressif/atmosphérique - 2010)
Cet album d'Anathema était attendu depuis longtemps puisque leur dernier opus datait de 2003. En sept ans le style du groupe a évolué vers quelque chose de plus léger, plus planant. En effet les anglais qui nous avaient habitué à un rock sombre voire déprimant (mais néanmoins magnifique) semblent avoir repris gout à la vie. Ont-ils pour autant perdu leur identité? Pas du tout, ils nous livrent même un de leurs meilleurs albums. La patte de Steven Wilson (le leader de Porcupine Tree), qui a produit l'album, se fait sentir et ce n'est pas non plus pour me déplaire. En conclusion, un bel album à écouter pour se détendre, bien assis dans son canapé en rentrant du boulot.


Avenged Sevenfold - Nightmare
Je ne connaissais pas du tout ce groupe avant d'apprendre que Mike Portnoy, ex-Dream Theater, avait enregistré leur dernier album pour remplacer leur défunt batteur . Visiblement ce groupe est soit adoré, soit détesté pour le côté "mainstream" de leur musique, et aussi parce-qu'ils ont eu un certains succès auprès des adolescents au début de leur carrière.
Ce groupe qui fait maintenant du Heavy Metal a commencé par un style plus proche du Hardcore. Leur musique, bien que résolument Heavy dans cet album, a encore quelques sonorités qui peuvent rappeler cette époque. Moi qui déteste le punk et le "teenage rock" au plus haut point, je dois dire cet aspect ne m'a finalement pas dérangé. Le groupe joue avec une énergie débordante, l'influence des grands du Heavy Metal, et tout particulièrement de Metallica, se fait sentir tout au long du disque. Techniquement les musiciens sont au top, un travail énorme est fait sur l'harmonisation des guitares.
Pour agrémenter le tout, la voix du chanteur est excellente, entre celle d'Axl Rose et celle de James Hetfield. Ajoutez à tout ça des riffs super puissants (à la Metallica encore une fois), des solos de virtuose et des refrains vraiment accrocheurs, presque FM (d'où des critiques par certains metaleux pur souche) et vous obtiendrez des morceaux qui vous resteront dans la tête un bon moment!

Ecouter sur Spotify

Demians - Mute (Rock progressif - 2010)
Le premier français de cette rétrospective. Nicolas Chapel, chanteur et multi instrumentiste a réalisé cet album entièrement seul. Il y joue guitares, basse, batterie, claviers. Il tient également le micro et a enregistré et mixé le tout. Impressionnant! 
L'album contient des titres bien Rock, presque Metal comme Swing of the airwaves, d'autres plus planants comme Porcelain. Les influences sont nombreuses, du rock progressif (certains passages rappellent Oceansize) à la musique orientale.

Une belle découverte!


John Mayer Where the light (Blues/Pop - 2008)
Les albums studio de John Mayer, assez pop, ne m'avaient pas vraiment convaicu. Mais lorsque je suis tombé sur cet album live, j'ai vraiment été bluffé. Dans cet album, et je suppose dans tous ses concerts, c'est vraiment le Blues qui domine. John Mayer est vraiment un excellent guitariste, avec un jeu qui rappele  Stevie Ray Vaughan et Jimmy Hendrix. On retrouve d'ailleurs deux reprises de Hendrix et une autre de Ray Charles. Le côté Pop est toujours présent, il permet d’amener des refrains catchy entre 2 solos de guitare pour offrir un blues moderne et peut être plus accessible.


King Crimson - Red (Rock progressif - 1974)

La première moitié des années 70 a été d'une incroyable richesse. Cet album est sorti entre The Dark Side Of The Moon et Wish You Were Here de Pink Floyd, deux autres albums majeurs du rock progressif.
RED est un des disque les plus aboutis musicalement que j'ai pu entendre. Un subtil mélange de rock progressif et de jazz.
Des morceaux comme Fallen Angel ou Starless sont vraiment bluffant, le mélange des guitare, violons et saxophones fonctionne parfaitement et les morceaux sont d'une intensité rare.
Dur à décrire, à écouter absoluement!






Clifford Brown - The definitive (Jazz - 2002)  
Cet album contient les plus vieux morceaux de cette sélection. Clifford Brown, trompettiste décédé tragiquement à 26 ans dans un accident de voiture en 1956, a tout de même eu le temps d'enregistrer un nombre impressionnant de titres. Cette compilation en est un excellent témoignage.
On trouve quelques guest stars, dont un duo avec Sarah Vaughan des plus sympathiques.
Malgré l'âge de ces enregistrements, le son est très net et très chaud.
Si vous aimez Miles Davis, je ne peux que vous conseiller d'écouter cet autre grand trompettiste.

Ecouter sur Spotify


Ultra Vomit - Objectif Thunes (Metal parodique)

Certains les appellent "les inconnus du Metal" en référence au célèbre trio d'humoristes. La musique d'Ultra Vomit est à prendre uniquement au second degrès. Parodies et humour décalé sur une musique entrainante et interprétée par d'excellents musiciens. Je les ai vu en concert à Grenoble en Décembre et l'ambiance était vraiment au rendez vous. Vous pouvez voir un autre concert en vidéo ici.

Si vous n'aimez pas trop le Metal vous pouvez regarder du côté d'Andreas et Nicolas, un autre projet du chanteur d'Ultra Vomit, beaucoup plus "chanson française" mais toujours aussi drôle.




Et vous quels ont été vos albums favoris en 2010?